La vie mystique de Jésus


LA VÉRITE SUR LA CRUCIFIXION

Ce mois-ci, nous vous proposons de lire un extrait du livre La vie mystique de Jésus, publié par la Diffusion Rosicrucienne. Paru pour la première fois en 1929, s’appuyant sur les archives de l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix, cet ouvrage fut l’un des premiers livres à éclairer le public sur des périodes longtemps occultées, notamment l’enfance et la jeunesse du Christ.


Chapitre XV

Il y a plusieurs années, une ou deux brochures furent publiées, prétendant contenir le récit de la Crucifixion rapporté par un témoin oculaire et en éclaircir certains aspects. Les propos, dignes de considération, s'appuyaient sur des sources sûres, mais furent amplifiés par un auteur inconnu qui a voulu séduire les lecteurs avides d'une histoire surprenante. L'histoire réelle de la Crucifixion est consignée dans certains écrits anciens parfaitement dignes de foi et qui apportent sur les faits une version crédible. Judas lui-même a brièvement relaté cet événement et confirmé certains faits rapportés dans les autres documents. Les informations les plus importantes et les plus complètes se trouvent dans trois manuscrits rédigés par des auteurs différents et conservés aujourd'hui dans trois monastères, l'un au Tibet, le second en Égypte et le troisième en Inde.

Les étudiants de la Bible pensent souvent que les Évangiles constituent la seule source historique sur la Crucifixion. C'est pourquoi les critiques de la doctrine chrétienne et des Saintes Écritures ont argué du fait que cette histoire n'est confirmée par aucun autre récit ou par les historiens contemporains des faits. C'est oublier qu'à l'époque, l'événement n'a revêtu une importance capitale que pour les disciples de Jésus et les différentes sectes dont les membres étaient associés à l'œuvre accomplie par Jésus et ses apôtres. En revanche, il n'eut qu'une importance secondaire sur le plan national ainsi que pour les juifs orthodoxes et les autorités romaines. Pour les historiens de l'époque qui se penchaient sur les seuls événements majeurs, la Crucifixion d'un chef religieux n'avait donc pas, sur le plan national ou mondial, suffisamment d'importance pour faire l'objet de commentaires. De nos jours, la Crucifixion apparaît comme l'un des événements les plus importants dans l'histoire de la civilisation, car le recul nous permet de lui donner sa véritable place dans la perspective historique. Les effets de la Crucifixion se sont manifestés au niveau mondial et restent essentiels dans la vie des individus. Beaucoup d'événements des dernières années, pratiquement passés sous silence dans les documents historiques, se sont ensuite révélés de la plus haute importance. L'assassinat de Sarajevo, en 1914, serait passé inaperçu dans la presse et n'aurait fait l'objet d'aucun commentaires dans l'histoire de l'Autriche, si les développements ultérieurs liés à cet événement ne lui avaient donné une importance mondiale, en relation avec l'une des plus grandes guerres dans l'histoire de l'humanité.

L'importance réelle de la Crucifixion de Jésus et ses effets se sont manifestés très lentement, et seulement après bien des siècles. Ceux qui ont écrit à ce sujet, alors que l'événement était encore frais dans leur mémoire, l'ont relaté non parce qu'ils y voyaient un événement d'importance mondiale méritant d'être décrit dans ses moindres détails, mais parce que, à leurs yeux, cet événement s'insérait dans les activités purement religieuses de leur secte. Ils notèrent en conséquence les seuls points qui avaient une signification religieuse ou spirituelle, selon l'opinion personnelle de l'auteur. Ainsi s'expliquent les versions différentes sur la Crucifixion, ainsi que les différences et l'absence de détails dans les Évangiles.

Cependant, selon les auteurs qui ont voulu conserver l'histoire réelle de la Crucifixion dans les documents de la Grande Fraternité Blanche et de ses branches, ce sujet était étroitement lié aux événements qui s'étaient produits par le passé dans l'histoire de la Grande Fraternité Blanche.

- Fin de l'extrait -